Georges Perec : « Penser/classer »

L’un des tous premiers livres de notre bibliographie est l’ouvrage de Georges Perec, Penser/classer, oeuvre posthume initialement parue en 1985 chez Hachette, et qu’on trouve actuellement aux Éditions du Seuil (2003) dans la collection « La librairie du XXIe siècle ».

Perec, qui fut documentaliste au CNRS, expose ici des réflexions sur l’activité de classer, qu’il s’agisse, plus communément, des livres, mais également des objets de la vie quotidienne, comme ceux qui sont disposés sur sa table de travail et qui vont du mètre pliant à la tasse de café (accessoire d’ailleurs tout aussi indispensable au chercheur). Ces objets semblent convoquer les mêmes gestes, et témoignent des mêmes préoccupations pour ce qui est du classement.

On retrouve sous la plume de Perec deux problématiques essentielles : celle de l’ordonnancement du monde – qu’il s’agisse d’ailleurs de sa globalité ou de l’espace le plus intime – et ainsi de sa possible appréhension. Et celle de l’acte de conserver, garder des traces de la mémoire collective et de l’histoire personnelle, dont les objets et les ouvrages sont les témoins.


Magali Loffreda

Doctorante (3e année), sous la direction d'Éric Bruillard, en Sciences de l'éducation à l'École normale supérieure Paris-Saclay.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search